Human Study #2 au Grand Palais

Un bras articulé fixé à un pupitre d’écolier et assisté d’une caméra remplacerait-il l’artiste doué de toutes les facultés créatrices et humaines que nous lui connaissons? Par ses mouvements mécaniques, ce robot manifeste étrangement des similitudes avec l’être humain dans ses processus créatifs.

 les robots sont-ils des artistes comme les autres ?

Un questionnement tout à fait inattendu auquel nous invite l’artiste français Patrick Tresset au Grand Palais, à Paris. Invité pour l’exposition Artistes et Robots, il propose aux visiteurs une installation théâtrale autour d’agents robotiques en guise d’acteurs. Cette œuvre qui s’intitule La Grande Vanité au Renard s’inspire des célèbres vanités allégoriques peintes au XVIIe siècle. Placé devant la vanité, le robot possède un seul bras et un seul oeil, le strict nécessaire (selon l’auteur) pour réaliser un dessin d’observation. Les robots dessinent inlassablement des éléments de cette vanité, en une sorte de commentaire sur la futilité de l’existence humaine.

Et vous qu’en dites-vous?

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :